« Tu l’allaites encore ? !!! »

Je vais approximativement citer une phrase que j’apprécie particulièrement, et dont la maternité revient au Docteur Edwige Antier, pédiatre : « En France, quand une femme allaite à la naissance c’est une bonne mère, après 3 mois c’est une héroïne, après 6 mois, il faut qu’elle aille chez le psy. » Tout est dit. Pourquoi, bon sang, ne laisse-t-on pas vivre les femmes comme bon leur semble dans ce pays ?

christel&delphine_02Il y a quelques temps de cela, lorsque j’ai posté ici mon article adressé à Madame Badinter, je me suis vue reprendre, à juste titre, sur les préconisations de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) telles que je les avais formulées. J’avais écrit « jusqu’aux 2 ans de l’enfant » alors que le texte exact est « jusqu’à l’âge de 2 ans, voire au-delà en fonction du souhait des mères. »

De nombreuses femmes disent « ne pas se sentir » d’allaiter un enfant qui marche. Elles en ont totalement le droit et nul n’a à juger le chemin choisi par chacune.

La seule question que l’on peut se poser serait, est-ce vraiment un ressenti qui leur appartient, ou un interdit posé par le regard de la société française sur l’allaitement d’un « grand » enfant ? (D’ailleurs à partir de quel âge un enfant devient-il « grand » ? Quand il tient assis ? Quand il a des dents ? Quand il marche ? Quand il mange toutes sortes d’aliments ?) Cela ne dérange personne de voir un bambin qui prend son biberon au petit-déjeuner ou au goûter, ou qui se promène à longueur de journée avec sa tétine en bouche (que ce soit celle du biberon ou de la sucette). C’est peut-être là qu’est le problème : associer le sein à une tétine, la femme à un objet. C’est bien mal connaître l’allaitement de bambin. On n’allaite pas un « grand » comme on allaite un nourrisson : les besoins de l’un et de l’autre diffèrent ; l’un doit se nourrir fréquemment, l’autre est dans la découverte à la maison, à la crèche, ou à l’école… Tout en continuant  d’apporter à ce dernier des éléments nutritifs adaptés, l’allaitement devient au fil du temps, de plus en plus, une forte source de réconfort et de réassurance.

Ne le nions pas, et c’est un bienfait, un lien particulier peut unir une maman et son enfant allaité. Mais est-ce forcément de l’ordre de la fusion « castratrice », « étouffante », « nocive » dès que l’enfant grandit, comme on peut souvent l’entendre dire ? J’ai vu et ai eu ( ! ) des bambins allaités qui sont partis à l’école sans sourciller dès le 1er jour ; d’autres qui ont eu plus de mal à s’adapter à la vie en collectivité. Pareil pour des bambins qui n’étaient plus allaités. Alors, serait-ce l’allaitement long l’unique responsable de tels comportements, ou bien simplement le caractère de chaque enfant, son histoire familiale, se manière propre de vivre tout changement ?

Une chose est certaine : je n’aurais jamais imaginé allaiter « un enfant qui marchait ». Je ne me voyais pas en « open bar » vers lequel trottinait bout d’chou pour se servir à volonté. Pourtant je l’ai fait. Bien au-delà du « raisonnable »… Mais à ma manière ; avec les limites qui me correspondaient et que j’ai posées à mes enfants. C’est cela que j’aimerai voir un jour en France : que chacune fasse EXACTEMENT ce qu’elle a envie de faire, en vivant son allaitement au jour le jour, et que tous trouvent cela normal.

Je continue à rêver…

Publicités

49 réflexions sur “« Tu l’allaites encore ? !!! »

  1. J’allaite ma fille de bientôt 8 mois, à la demande, elle est diversifiée mais l’allaitement est encore la façon dont elle se nourrit le plus. Pour moi, ça ne pose aucun problème, je suis à l’aise et épanouie par contre j’essuie constamment les remarques de mes proches : « Faudrait penser à arrêter mtn », « Je trouve ça malsain », « Je suis mal à l’aise », et j’en passe! Ça m’énerve et j’ai beau expliquer que je ne vais qd mm pas empêcher mon bébé de recevoir le meilleur pour faire plaisir, c’est ancré et je n’explique tjrs pas pourquoi! Quoi qu’il en soit, je n’ai qu’une seule chose à dire aux mamans qui hésitent, faites comme vous le sentez, comme vous préférez et comme votre instinct, votre intuition vous guide pcq une chose est sûre, les conseilleurs ne sont pas les payeurs!

    Aimé par 2 people

  2. Love you ! ❤ Bon, je n'apprécie pas trop E. Antier mais là, il faut reconnaitre que c'est bien résumé. Eh oui, si on pouvait être dans un monde où on ne jugerait ni la mère qui ne veut pas donner le sein, ni celle qui allaite son enfant de 2,5 ans… (Ma fille de cet âge a demandé à aller à l'école. Cela se passe très bien -j'appréhendais plus qu'elle je crois. Elle continue de téter à la maison.)
    Je te rejoins beaucoup sur le conditionnement qui fait qu'on a "envie" ou pas d'allaiter. Car oui, je suis absolument pour qu'on respecte les choix, mais comment ces choix naissent-ils? Information, influence inconsciente, lobbying,………… ?

    Aimé par 3 people

  3. Ma première a arrêté l’allaitement à 5 mois et demi (de son choix), ma deuxième à 13 mois parce que mon lait avait changé (j’étais enceinte de 4 mois) même si j’aurais souhaité que cela se poursuive plus longtemps pour chacune. Mon troisième a 2 mois et l’allaitement se poursuivra autant de temps qu’il voudra.
    L’allaitement est une « affaire » entre une mère (voire père) et son enfant ; en aucun cas une personne exterieure n’a à porter de jugement/donner son « avis ».

    Aimé par 1 personne

  4. 100 % OK: j’allaite toujours mon fils de bientôt 3 ans et ma fille très occasionnellement de bientôt ….. 8 ans !-) et oui et je ne suis pas une folledingue mais disons que je n’ai pas dit non quand elle était trop contente que son petit frère arrive  » comme ça je pourrais encore prendre du lolo  » J’avais co-allaité mes 2 filles de 2 ans d’écart jusqu’à ce que la plus jeune se seuvre naturellement, la grande n’a jamais vraiment lâché ….

    Aimé par 1 personne

  5. Mais comme je suis d’accord avec toi !!!
    Je ne me voyais pas allaiter ma fille a presque 21 mois ! Je m’étais dit, jusqu’à 3 moi c’est bien et on verra après … Quand elle aura des dents, quand elle marchera, quand elle parlera … mais aucune de ces étapes n’a été un déclencheur. .. Je trouve ça toujours aussi naturel de l’allaiter et je vis ça au jour le jour car on ne sait pas quand ça va s’arrêter !!! Après beaucoup de temps passé à m’expliquer et à me justifier aux  » tu allaites encore » (j’en ai d’ailleurs fait un article sur mon blog) je suis très sereine à ce sujet à présent. Et j’aimerai qu’un jour là société le soit autant que moi !!!

    Aimé par 1 personne

  6. Il faut y croire à ce rêve !
    Je souhaitais allaiter jusqu’à 12 mois «si j’y arrive». Je disais que lorsqu’elle marcherait ça me ferait bizarre, que je ne voulais pas allaiter trop longtemps car je trouvais ça étrange d’allaiter un bambin qui marche, qui parle, que je ne voulais pas en faire une enfant ne vit que par sa maman… Elle a 19 mois et est largement indépendante et autonome même si très câline. J’aimerais qu’elle arrête, c’est moi qui en ai marre mais elle voit son petit frère téter… Ca viendra. En tout cas, je n’aurais jamais imaginé allaiter jusque là et encore moins durant la grossesse et enchaîner en co-allaitement.

    Quant aux commentaires, c’est pénible, mais je pensais un peu pareil avant et j’apprécie de pouvoir parler librement pour exprimer à voix haute ce que les gens pensent tout bas.
    Si les gens sont à ce point gênés c’est surtout car le sein a été sexualisé donc voir un bambin, pire un garçon, téter, c’est incestueux, c’est contraire à la morale ! Comment avoir du plaisir en allaitant son enfant. Ce n’est tout simplement pas le même plaisir ! Les gens ne ressentent pied la mêlée chose quand un ami leur fait câlin, quand c’est leur conjoint. Là, c’est aussi un rapport au sein différent : nourricier, rassurant / sexuel.

    Pourtant, dans les pays où les grands groupes n’ont pas encore pu délivrer leur lait maternisé pour remplacer l’allaitement en s’en mettant plein poches, ou dans notre pays il y a quelques décennies, ça ne choquait personne qu’on allaite des bambins et il y avait des nourrices. C’était normal. Il n’y avait rien d’autre !
    Quoi de plus naturel qu’une femme qui allaite son enfant ? C’est déjà bien assez compliqué comme ça, pas besoin d’en rajouter.

    Aimé par 1 personne

  7. Bonjour

    J ai allaité mes 2 enfants presque 18 mois chacun, en ayant repris le travail aux 4 mois de l aîné, en étant partie en week-end sans lui alors qu il avait 8 mois, en ayant des enfants pas « pot de colle » qui partent facilement en vacances sans moi, l allaitement, pour moi c est la liberté!
    Et je voudrais juste vous parler de ma fille, née avec une malformation rénale. Hospitalisée à 2 mois, elle tetait non stop, laissant couler le lait de l autre côté de sa bouche. .. allaitement réconfort… et quand elle s est faite opérer, à 23 mois, comme j ai regretté qu elle se soit sevrée elle même à 18 mois plus tôt car le sein lui aurait évité les perfusions et la douleur qui les accompagne et elle se serait rétablie plus vite.
    En fait, c est cela mon plus gros regret concernant l allaitement: ne pas avoir continué plus longtemps!
    Et bravo pour ce site, ça m a manqué il y a 8 ans!

    Aimé par 1 personne

  8. Bonjour,
    J’ai lu les temoignage et ça m’a étonné qu’il y a des françaises qui allaitent ses enfant jusqu’à l’age de deux ans même plus.je suis indonésienne, et dans mon pays c’est rien d’anormal d’allaiter son bébé comme on veux.moi même j’ai allaité mon fils jusqu’à 4 ans (il a 6 ans à présent) après il a décidé de l’arrêter.mais quand il a des bobos grave ou triste, il a toujours son droit pour rester un moment à coté de mes sein (nue).ça le confort et moi aussi.voila, pardonnez moi si mon français n’est pas parfait 🙂

    Aimé par 1 personne

  9. Merci de ce témoignage
    Mon premier j ai voulu mais mal informée après ma césarienne et morphine on M a dit que je pouvais pas j ai appris plus tard que si que de regrets ma deuxième 13 mois allaitée à la demande j ai même laissé mon grand essayer de teter il voulait savoir comment ça faisait mon médecin traitant M a félicitée et M encourage à chaque visite de le faire il a passé plusieurs heures à chercher un antibiotique pour que je continue a allaiter suite à une infection sur ma césarienne avec réouverture des tissus superficiels mon entourage M encourage j ai eu des réflexions déplacés genre restaurants où on M a demandée d aller allaiter aux toilettes mes amis surtout les hommes se sont levés en disant des femmes nues dans les clips ça dérangent puisque ça vous gênent on s en va donc voilà tant qu elle voudra j allaiterai

    Aimé par 1 personne

  10. Mon fils a 10 mois et je l’allaite encore à sa demande !!
    A ses 6 mois j’ai essayé d’arrêter car j’étais épuisée mais il n’a pas voulu, impossible de lui faire manger quoi que se soit ! Du coup j’me suis dit qu’il n’était pas prêt, j’ai alors continué en essayant d’espacer les tétées car il était très souvent au sein. Aujourd’hui il fait en moyenne 4 ou 5 tétées par jour en plus de quelques compotes et 2 ou 3 la nuit alors oui c’est très fatiguant mais si c’est pour son bien ( et j’en suis convaincu ) alors on continue 🙂

    L’allaitement est un don de la nature et c’est pas pour rien ^^ !

    Aimé par 1 personne

  11. On vit en société et cela entraîne forcément des règles de savoir vivre cela ne se fais pas de roter au restaurant de se promener nu dans la rue faire des excréments sur un banc public ou de faire l amour avec son maris devant ses enfants…. il arrive un âge ou on enseigne à un enfant la pudeur et le repect de la pudeur des autres jusqu a 2 ans l allaitement ne me choque pas mai au delà je pense que ca n est plus dans l intérêt de l enfant mai plutôt pour faire plaisir à une maman qui n arrive juste pas à accepter que son enfant grandit et que le lien se fait par ailleur a cet âge la… l allaitement a la base existe pour nourir un être qui serait incapable de le faire seul si on écarte la dimension importante du lien mère enfant qui se fait or à 2 ans je pense que commencer a aprendre a manger équilibré et plus que fesable..oui nous sommes en societe mesdammes je suis la premiere a admirer celles d entre vous qui allaitent mais je deplore le fait que certaines puissent en abuser au dela des 2ans de l enfant et je pense qu il n y a que pour elles qu elles le font…

    Aimé par 1 personne

    1. Intéressant votre point de vue Gouj, qui n’engage que vous. Vous savez, on ne forcera jamais un enfant à téter, surtout après 2 ans… donc oui, c’est un lien que la maman peut avoir envie de voir durer mais elle ne le fera pas si son enfant ne le veut pas. Ensuite, ce qui se fait dans notre société, est-ce ce qui est le mieux ? On peut en douter. Enfin, vos mots reflètent la méconnaissance totale de la réalité de l’allaitement long qui est celle de la société française dans son ensemble : les actes irrespectueux avec lesquels vous comparez l’allaitement d’un bambin en montrent l’étendue 😦 Avec plus d’information (oui un bambin de plus de 2 ans allaité peut manger équilibré…) , moins d’a priori et de passion, le dialogue peut certainement se nouer. En tout cas c’est ce que j’aimerais…

      J'aime

      1. Sans prétendre que ce qui se fai en societé est forcement ce qu il y a de mieu nous y vivons malgré tout et je reste convaincue que le lien après deux ans doit se faire par ailleur que par l allaitement il n y a rien de plus beau que cet échange entre une mère et son enfant mai un enfant de deux an est en pleine construction psychologique et l allaitement a cet âge peut laisser des traces .. je ne pense pas être aussi radicale que la plupart des gens qui n ont pas forcément de réflexion dans leur tête sur ce qu il disent. des membres de ma famille ont allaiter jusqu a dix huit moi et j en suis très admirative même si elles ont elles aussi du subir le regard des autres… un enfant peut encore avoir envie de téter mai cela ne veut pas dire pour autant que cela est bon pour lui … j apprecie en tout cas votre réponse qui même si elle montre que nos avis différent sur de nombreux points a su rester respectueuse et constructive .. nous ne perdons pas de vue que nul ne detien la vérité et que chaque maman fait au mieux pour son enfant je suis contre l allaitement au dela de deux ans mai reste convaincue que les meres qui ont cette pratique ne sont pas pour autant de mauvaises mères …

        J'aime

  12. J’ai allaité une de mes filles jusqu’à 4 ans ..pour ne pas offusquer les gens a partir de 18 mois ce n’était qu à la maison ou alors c’était très caché et l allaitement a fini naturellement c’est une petite fille degourdie et indépendante
    Il n’y avait rien de malsain je n’avais pas prévu un allaitement de cette durée elle tétée beaucoup la nuit car je travaille en fait j’ai suivi mon instinct et me suis pas poser de questions et ma dernière que j’ai eu a 43a elle a bientôt 15 mois est allaité

    Aimé par 1 personne

    1. Ma fille a 6 mois et je ne sais pas quand je vais la sevrer mais je reprends le travail en septembre et j’appréhende ne plus passer nos journées ensemble. Donc je rêve de garder aux moins une ou deux têtés un bon moment .. Combien de têtées faisais votre enfant lors du retour au travail?

      Aimé par 1 personne

      1. Il n’y a aucune raison que vous n’y arriviez pas avec un bébé de 10 mois : il vous suffit de continuer à lui proposer régulièrement, de ne faire que tétées au sein (+ solides après) pendant qu’elle est avec vous et le tour est joué ! N’hésitez pas à vous rapprocher dès maintenant d’une association de soutien de mères à mères ou d’une consultante en lactation IBCLC pour disposer de toutes les informations le moment venu. Belle continuation à vous.

        J'aime

      2. J’ai repris le travail quand ma fille avait 3 mois et demi. J’avais gardé la tétée du matin et 2 tétées le soir (18h30 et 21h ). Je tirais mon lait le midi pour mon confort et pour avoir une petit réserve. Le we, elle tétait aussi le midi (comme ça pas de tire lait). On est passé à 1 tété le matin et 1 le soir vers 6 mois. Après de l’introduction des aliments solides, on a progressivement supprimé le bibi ou la tété du midi et j’ai aussi arrêté de tirer mon lait. Mais on a gardé 2 tétés jusqu’à ses 18 mois, elle tétait encore le matin jusqu’à ces 22 mois … Elle fait 2 ans dans qq semaines et je pense qu’on a maintenant mis un terme à l’allaitement, à notre rythme et en toute sérénité. Tout ça pour te dire que si tu souhaites continuer à allaiter, c’est possible, il faut simplement trouver votre mode de fonctionnement à toutes les 2 !!! Profites bien de ton congé mat .

        J'aime

      3. On peut aussi ne pas conserver un « rythme » semaine pendant le week-end : proposer plus fréquemment permet de s’assurer le maintien de la lactation. Le blog A tire d’ailes, blog des femmes qui travaillent et allaitent, est riche d’informations à ce sujet.

        Aimé par 1 personne

      4. Merci bcp pour votre réponse. Votre « planning têtée  » ressemble exactement à ce dont j’avais envisagé pour la reprise du boulot même si je ne sais pas encore jusque quand j’aurais envie d’allaiter. En tt cas je le prends un jour a la fois pour l’instant 🙂 Merci aussi à l’auteur de ce blog que j’ai découvert aujourd’hui et je trouve absolument génial.

        Aimé par 1 personne

  13. Bonjour!
    Merci pour ce message encourageant.
    J’ai allaité mon fils âne pendant 1 an malgré les remarques negatives des gens autour de moi. Mes parents surtout m’ont mène la vie dure. Ils refusaient de donner du lait maternel à mon fils et m’ont dit qu’ils ne garderaient pas pendant les grandes vacances alors qu’il avait 1 an si je ne l’avait pas sevré avant.
    Comme j’avais besoin qu’ils me le gardent quelques jours j’ai effectivement sevré mon fils… c’est un peu triste mais j’ai vécu un bel allaitement quand même. C’est vrai qu’au debut, comme d’autres je m’étais dit: jusqu’a 6mois, jusqu’à ce qu’il ait des dents, etc… puis ça s’est fait naturellement, je n’avais pas envie d’arrêter et mon fils non plus.
    J’ai eu de la chance d’être soutenue par mon compagnon mais malgré cela j’étais gênée de dire que j’allaitais encore mon fils au delà de ses 6mois.
    Je suis maintenant maman en plus d’une petite fille de 5mois et demi et je vis beaucoup mieux les remarques et les regards pénibles des gens qui ne me comprennent pas. En fait j’assume vraiment beaucoup mieux d’allaiter encore et je pense le faire aussi longtemps que nous y arrivons et que nous en avons envie toutes les 2! Je le vis au jour le jour. J’osé même en parler au boulot, dire que je dois prendre 15min à midi pour ma pause tire lait… et cet été, je ne laisse pas ma fille chez mes parents!😉
    En tous cas merci pour ces articles qui me font du bien et me permettent de me sentir moins « seule contre tous »! J’aimerais également que chacune puisse faire comme elle veut. Ma belle soeur n’a pas voulu allaiter son bébé et je ne l’ai jamais jugée. En fait personne ne l’a fait. J ‘ai quand même encore beaucoup de mal à comprendre pourquoi moi on me juge alors que je fais ce que je pense être le mieux pour mes enfants… mais bon ça ne m’empêchera pas de faire selon mon coeur.

    Aimé par 1 personne

  14. j’ai allaiter mon 1er pratiquement 2 ans et demi mais sevrage induit par ma grossesse, et il me disait à plus de tétée. Et là je suis à 6 mois d’allaitement qui le début on était galère très mauvaise succions de sa part(réglé par 3 séances d’ostéopathie) plus les maux de l’hiver qui ne l’ont pas aider et là maintenant ça roule j’aimerai l’allaiter jusqu’au sevrage naturel.

    Aimé par 1 personne

  15. Mon petit garçon à bientôt 4 mois et allaité exclusivement après des débuts CHAOTIQUES pression pour lui faire prendre du « complément » à la mater, une naissance difficile qui fait qu’il n’ouvrait pas sa bouche en grand donc du mal a téter et des conseils divergents de la part des sages femmes pour le mettre au sein enfin bref une horreur! Après avoir combattu le tire lait et virer le LA voilà qu’on me demande jusqu’à quand je vais me « l’accaparer » et à partir de 6 mois c’est pathologique et j’en passe. Sauf que bébé fait de l’eczéma à cause des PLV donc je fais une éviction des produits laitiers et bah on a réussi l’exploit de me dire que ça aurait été mieux avec du « Lait maternisé ». C’est a se cogner la tête contre les murs l’étendue de l’ignorance des gens!

    Aimé par 1 personne

  16. J’ai allaité mes deux filles, la première 17 mois et ma deuxième je savais que je n’aurais pas d’autre enfant ou plutôt d’autre allaitement. … alors je l’ai allaité 4 ans et demi avec une pleine satisfaction. C’est vrai que allaiter un bambin c’est différent d’un bébé mais c’est tellement gratifiant et d’entendre ton enfants te dire que c’est bon…
    Maintenant elle va avoir bientôt 10 ans et elle se rappelle de ces beaux moments collé sur maman a boire du bon lait.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s