« Mieux vaut donner un biberon… »

Une récente discussion, teintée de désaccord, m’a permis de comprendre pourquoi je détestais tant une phrase que tout un chacun rabâche au sujet de l’allaitement maternel. Cet échange m’a également fait comprendre le paradoxe de mes propos quand je disais accompagner chaque femme sur son propre chemin d’allaitement et que je réagissais au quart deLire la suite « « Mieux vaut donner un biberon… » »

Histoires de bébés qui ne PEUVENT pas téter et d’un profond découragement

Aujourd’hui, je vais être très très bavarde après un long silence de 4 mois (désolée…). J’espère que vous aurez plaisir et intérêt à me lire jusqu’au bout. Il faut dire à ma décharge qu’il y a de quoi parler sur le sujet que j’ai choisi d’aborder. Un allaitement peut être douloureux, un bébé allaité peutLire la suite « Histoires de bébés qui ne PEUVENT pas téter et d’un profond découragement »

L’allaitement, de l’égoïsme ? ? ?

« Bon, Madame, maintenant ça suffit les compléments à la seringue, l’allaitement, tout ça, il faut lui donner un biberon à ce bébé, il faut arrêter d’être égoïste ! » Voici les propos tenus par son gynécologue à une jeune maman d’un bébé de 6 semaines. Cela faisait juste 6 semaines qu’elle soulevait des montagnes pour faire enLire la suite « L’allaitement, de l’égoïsme ? ? ? »

« Mon bébé s’est sevré tout seul. »

N’avez-vous jamais entendu cette phrase ? Quelle affirmation étrange ! Comment un bébé pourrait-il se sevrer tout seul ? C’est à dire se priver de lui même de sa source naturelle d’alimentation et de réconfort ? Il me semble tout d’abord important de rappeler ce qu’est le sevrage. On peut dire qu’il en existe deux sortes : le sevrage induit,Lire la suite « « Mon bébé s’est sevré tout seul. » »

Avoir peur ou non de la confusion sein/tétine ?

Quand le bébé allaité semble plus attiré par le biberon, voire, refuse le sein, certaines personnes évoquent la possibilité de cette fameuse « confusion sein-tétine ». Ce qui sous-entend donc qu’il ne faut JAMAIS proposer un biberon à un bébé allaité de peur qu’il refuse ensuite le sein. Pour ma part, je n’aime d’abord pas le motLire la suite « Avoir peur ou non de la confusion sein/tétine ? »

« Parler d’allaitement aux enfants»

Quoi de plus naturel ? Plus on leur parlera des tétées du bébé à venir, de celles de la petite voisine, ou de celles qu’ils ont connues nouveau-né, (ou du non-allaitement d’ailleurs, en le replaçant dans le contexte du moment) et plus cela leur semblera être un acte banal et évident. Voir un enfant manger, n’aLire la suite « « Parler d’allaitement aux enfants» »

« A toutes les grands-mères…»

Pourriez-vous laisser vos filles ou belles-filles qui allaitent tranquilles ? Pourriez-vous leur donner un magnifique cadeau : votre CONFIANCE ? Pourriez-vous ainsi offrir à votre petit-enfant le meilleur « engrais » qui soit pour débuter sa vie en beauté : le lait de leur Maman ? Oui je sais. En vous interpelant de cette manière je mets chacune de vous dans leLire la suite « « A toutes les grands-mères…» »

« Objectif zéro culpabilité »

Ambitieux programme, non ? Voire objectif inatteignable, puisque dès que l’on devient mère il me semble que l’on sombre à tout jamais dans la culpabilité : « j’aurais du faire ça, j’aurais du lui dire cela, j’aurais pu éviter de réagir de cette manière, est-ce que j’ai raison de faire comme je fais ?     Est-ce que cetteLire la suite « « Objectif zéro culpabilité » »

« Couvrez ce sein que je ne saurais voir !»*

Je vais sans doute, par mes propos d’aujourd’hui, jeter un pavé dans la mare des femmes qui se battent pour l’allaitement. Peut-être même m’attirer les foudres de certaines. Tant pis. Je ne crois pas que l’on puisse m’accuser de ménager ma peine pour parler encore et toujours d’allaitement maternel et pour apporter ma petite goutteLire la suite « « Couvrez ce sein que je ne saurais voir !»* »

« Ce sont MES seins ! »

Ni ceux de bébé, ni ceux de mon conjoint, ni ceux de qui que ce soit d’autre d’ailleurs, les MIENS, à moi toute seule ! Oui l’allaitement, tout comme la maternité et l’accouchement, nous invite à vivre notre corps de manière inédite. Parfois, il peut être difficile d’être autant sollicitée (rappelons qu’il est normal qu’un nourrissonLire la suite « « Ce sont MES seins ! » »